La Corée du Sud autorisera la vente de véhicules autonomes de niveau 3 en juillet 2020

Un véhicule autonome de niveau 3 ne pourra commencer à rouler qu'après avoir confirmé que le conducteur est bien assis derrière le volant.  
Actualites

Grégoire Hamon

Nouvelles normes de sécurité. La Corée du Sud autorisera les constructeurs automobiles à commercialiser des véhicules dotés de la technologie de conduite autonome de niveau 3 à partir de juillet 2020. Le ministère des Transports coréen a annoncé, le 5 janvier, qu’il avait introduit les premières normes de sécurité au monde sur les véhicules partiellement autonomes. Le niveau 3 autorise de lâcher le volant sur quelques tronçons bien définis, comme sur l’autoroute, à condition que le conducteur puisse reprendre la main très rapidement. Les nouvelles normes de sécurité sud-coréennes adaptées au niveau 3 d’autonomie vont commencer par définir les méthodes d’essai pour vérifier les performances des véhicules autonomes avant leur mise en œuvre. «Les constructeurs sont désormais obligés de fabriquer des véhicules autonomes selon ces normes s’ils veulent les vendre sur le marché local», a déclaré au Korea Herald Lee Dong-woo, responsable du département des technologies avancées des véhicules au ministère des Transports. Il annonce que Hyundai, Kia, BMW et Mercedes-Benz devraient lancer un véhicule avec la technologie autonome de niveau 3 au premier semestre 2021 en Corée du sud.

Situation d’urgence. Les normes coréennes relatives au niveau d’autonomie 3 vont par exemple exiger que la voiture ne puisse commencer à rouler qu’après avoir confirmé qu’une personne est bien assise sur le siège du conducteur, dans le cas où il aurait besoin de prendre le contrôle de la voiture. En outre, les normes de sécurité identifient les responsabilités lorsque le véhicule roule de manière autonome, et couvrent les différentes situations d’urgence, notamment le comportement du véhicule si le conducteur ne répond pas.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.