La Fnaut veut siéger au COI Politique et réglementations

Bruno Gazeau, président de la Fnaut.   © DR
Actualites

Le Club

La rédaction

Rendez-vous demandé à François de Rugy. La Fédération nationale des usagers des transports publics veut faire entendre sa voix dans les débats sur la transition énergétique et les nouvelles mobilités. Dans la première version du projet de Loi d’orientation des mobilités (LOM), il était prévu que les associations d’usagers soient consultés, représentés et financés dans l’élaboration et le suivi des politiques publiques. Or, ces dispositions ne figurent plus dans le texte transmis au Conseil d’Etat. Le président de la Fnaut, Bruno Gazeau, a donc demandé un rendez-vous au nouveau ministre de la Transition écologique, François de Rugy, afin de réitérer la demande déjà exprimée auprès de Nicolas Hulot, à savoir un siège au Conseil national de la Transition énergétique. «Nous estimons que les transports, qui représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre, soit autant que le logement, doivent être pris en compte dans les politiques énergétiques. La mobilité durable et le développement des modes doux font partie de la solution», déclare Bruno Gazeau. De la même manière, la Fnaut demande à être représentée au sein du Conseil d’orientation des infrastructures (COI).

Expertise. «Aujourd’hui, les usagers ne sont plus les utilisateurs passifs des réseaux de transports publics. Ils font des choix et s’engagent, justifie le président de la Fnaut, qui met aussi l’accent sur l’expertise apportée par les associations. Il ne se passe pas une semaine sans que nous soyons consultés par l’Arafer, le Conseil national du Développement durable, l’Autorité de la qualité de service dans les transports… Or, nos militants sont bénévoles, et nous n’avons pas le droit d’être financés par des entreprises, contrairement aux ONG.» La Fnaut bénéficie de subventions d’Etat à hauteur de 80 000 euros par an.

S. G.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.