La LGV Sud-Ouest a déjà son comité de soutien Politique et réglementations Produits Territoires

  © SNCF
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

La rédaction

 

Le 9 février 2012, la CCI de Bayonne a réunit son « comité de soutien » de la LGV Sud-Ouest. 300 personnalités régionales ont répondu à l’appel sur fond de rugby et d’impact économique. 

 

 

Outre l’envoi de trois maillots de rugby aux couleurs de la LGV Sud-Ouest au Président de la République, au Premier Ministre et à la Ministre de l’écologie et des transports, les élus aquitains ont bien l’intention de faire entendre leur enthousiasme pour le projet de LGV dans le Sud-Ouest. « C’est la condition incontournable pour assurer le développement durable des trafics passagers et fret à 30 voire 50 ans », attestait Alain Rousset, président du Conseil général d’Aquitaine lors de l’événement.

 

Un impact sur le tissu économique

Dévoilée dans le cadre d’une première mobilisation des élus de la CCI d’Aquitaine le 9 février 2012, une enquête sur l’impact de l’arrivée du TGV a été réalisée auprès de 395 entrepreneurs régionaux. Si 66% d’entre eux précisent qu’ils envisagent de conquérir de nouveaux marchés grâce à la LGV, ils sont 53% à prévoir une hausse d’activité qui devrait les conduire à recruter de nouveaux collaborateurs en particulier dans les secteurs de l’industrie et des services. Autre avantage de la LGV: un rapprochement économique avec l’Espagne. « 80% des dirigeants anticipent le renforcement de leurs échanges avec la région parisienne, 61% avec les régions limitrophes, et pour 63% d’entre eux, elle facilitera les flux avec l’Espagne », assure l’étude.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.