La Méridionale va tester un filtre à particules Pratique et ressources Territoires

Le procédé qui sera testé à bord du Piana devrait éliminer, en plus des dioxydes de soufre, 99% des particules fines.   © DR
Actualites

Les Opérateurs

La rédaction

Six mois de test. Afin de préparer la mise en conformité de sa flotte au 1er  janvier 2020 et de poursuivre ses actions en faveur de l’environnement, la compagnie maritime marseillaise la Méridionale va expérimenter l’installation d’un filtre à particules sur son navire amiral, le Piana.Ce dispositif présente un double avantage : la désulfuration à sec des gaz d’échappement et l’élimination des particules fines et ultra fines. L’installation des fondations de la structure sur le pont arrière sera effectué ce mois-ci, lors de l’arrêt technique programmé du Piana. Les filtres seront mis en place courant mars 2019 pour un démarrage de la phase d’expérimentation début avril. La campagne de tests concernera 1 moteur et se déroulera durant 6 mois sous le contrôle d’un organisme indépendant certifié NF. Le filtre à particules, innovant et sécurisé, a été mis au point dans le cadre d’un partenariat conclu avec les groupes Andritz et Solvay, qui ont conjugué leurs savoir-faire.

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.