La plateforme French-Mobility veut recenser tous les projets de mobilité innovante Pratique et ressources

GPS d'intérieur destiné aux malvoyants, l'appli Auri.zone a fait partie des lauréats 2018 de French Mobility.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Plate-forme collaborative. La démarche French Mobility vise à moderniser le cadre législatif de la mobilité en participant à promotion et à la diffusion d’innovations. Initiée par le Ministère des Transports, elle s’inscrit en complément opérationnel de la Loi d’Orientation des Mobilités. En octobre dernier, elle avait primé 26 projets de mobilité innovante pour développer les déplacements dans des zones peu denses en faisant la promotion de plusieurs expérimentations comme des lignes régulières de covoiturage, des connexions entre le transport en car et le covoiturage, des voitures partagées ou encore de l’autostop revisité. Afin que ces solutions puissent être dupliquées, en cas de pertinence avérée, le ministère des Transports lance à présent la plateforme collaborative French Mobility (http://pfrenchmobility.strikingly.com/).

Diffusion des bonnes pratiques. La plateforme French Mobility répond à plusieurs objectifs, à commencer par éviter de réinventer l’existant. Les porteurs de projet pourront accéder à un recueil des bonnes pratiques, avec des exemples de projets réussis et des retours d’expériences. Les collectivités sont ainsi invitées à valoriser leurs retours d’expériences en envoyant un court descriptif des initiatives prises. De même, les «porteurs de solution» (entreprise, opérateur, groupe, association, start-up, coopérative ou encore une collectivité développant en régie ou partenariat des solutions de mobilité) peuvent mettre en valeur leurs solutions de mobilité pour faciliter la mise en relation et la mise en œuvre des actions d’innovation et d’expérimentation sur les territoires. Outre une diffusion des bonnes pratiques, le site vise à mettre en relation les différents acteurs de la mobilité (collectivités, monde économique et monde associatif). De même, la plateforme doit permettre de faciliter le passage à l’échelle supérieure des projets prometteurs et aider au développement commercial de solutions de mobilité innovantes.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.