La RATP et Vedecom partenaires sur les véhicules connectés et autonomes Stratégie

Le groupe RATP étendra cette collaboration à d’autres projets de véhicules autonomes à grande échelle.   © RATP
Actualites

Les Opérateurs

Grégoire Hamon

Une offre «porte-à-porte». La RATP et l’institut Vedecom ont annoncé la signature d’un accord de partenariat pour accélérer la recherche et l’innovation de la RATP dans le domaine des mobilités du futur. Les deux partenaires entendent collaborer sur des projets de recherche, principalement dans les domaines des véhicules autonomes mais aussi sur les routes connectées et de nouveaux services de mobilité. «Le véhicule autonome est un des domaines prioritaires en matière d’innovation pour le groupe RATP. Collaborer avec Vedecom nous permettra d’accélérer le développement de nouveaux services de mobilités pour proposer une offre de transport globale, porte-à-porte, connectée et durable», souligne Marie-Claude Dupuis, directrice de la Stratégie, de l’innovation et du développement du groupe RATP,

Flotte multimarque. Les premières réalisations consisteront à tester et optimiser l’intelligence de pilotage des expérimentations en cours de véhicules autonomes, notamment les équipements embarqués et ceux qui seront placés dans les infrastructures. Une seconde phase consistera à valider un système de supervision et de contrôle pour gérer une flotte composés de véhicules autonomes de constructeurs différents. Enfin, le groupe RATP étendra cette collaboration à d’autres projets collaboratifs d’expérimentation de véhicules autonomes à grande échelle. La RATP apportera son savoir-faire dans la sécurité et la sûreté de fonctionnement de réseaux de transport multimodaux. L’Institut Vedecom apportera quant à lui l’expertise acquise dans le cadre de ses expérimentations de véhicules autonomes à la demande supervisés sur base Zoé et Twizy. Ce partenariat sera aussi l’occasion d’une réflexion sur l’utilisation des datas au service de la sûreté de fonctionnement de ces nouveaux véhicules, notamment dans l’identification des situations à risque. Cette réflexion combinera l’expertise de Vedecom acquise dans le cadre du projet MOOVE  et celle de la RATP sur ses lignes de métros automatiques.

G. H.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.