La RATP inaugure la station de bus de demain Politique et réglementations Stratégie Territoires

La station restera en place au minimum six mois   © D. Reibenberg
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La Rédaction

La régie participe au projet EBSF avec l’inauguration d’une « concept station » de bus à Paris. Aire d’accueil multiservice, elle s’étale sur plus de 80 m2 et propose une nouvelle façon d’attendre son bus.

La RATP s’est mise en osmose avec le projet EBSF (European Bus System of the Futur). Pour prendre part à cette aventure, la régie a développé une station de bus multiservice expérimentale. Véritable « concept station », à l’image des « concept car » des constructeurs automobiles, elle offre une palette de services innovants, inédits et particulièrement séduisants. Face à la gare de Lyon, les passagers des lignes 57, 61 et  pourront pendant les six prochains mois vivre une expérience particulière.

350 000 millions d’euros d’investissement

Pour choyer les passagers de ces lignes de bus, la RATP n’a pas lésiné sur les moyens. L’investissement global, qui prend en compte les coûts de recherches et développements, s’élève à 350 000 millions d’euros. La moitié est portée par le projet EBSF, l’autre par la RATP, notamment dans le cadre du programme de recherche Osmose sur les espaces de transports. Cette station exceptionnelle offre une surface totale de 85 m2, dont 35 m2 couverts (à comparer aux 6,5 m2 de l’ancien point d’arrêt).

Dotée d’un plancher, équipée de 11 sièges abrités et de nombreux équipements de confort, elle invite tant les usagers de la RATP que les passants à venir profiter de ses services. La RATP a mis l’accent sur l’information voyageurs, avec deux écrans renseignant sur l’état du trafic sur la ligne, l’arrivée en temps réel des prochains bus…

Deux autres écrans tactiles et interactifs (accessibles aux personnes en fauteuil roulant) permettent aux utilisateurs de s’orienter et de trouver un point de transport ou d’attractivité dans le quartier ou encore de se renseigner sur l’actualité du XIIe arrondissement. Un mini-espace commercial permettant d’accueillir des commerçants ambulants est installé. Il devrait accueillir des vendeurs de café, de snacks… La liste des services est digne de Prévert : connexion Wi-Fi publique, borne interactive tri-faces proposant des petites annonces sur Paris, bibliothèque en libre-service avec mise à disposition gratuite de livres sur le principe : “Je laisse un livre, j’en prends un autre…”, etc.

Confort maximal

 

La paroi centrale de la station est constituée d’un vitrage décoratif urbain, chauffant par basses températures extérieures, il permet de procurer une légère sensation de chaleur aux voyageurs assis sur les sièges installés devant la paroi. L’ambiance lumineuse varie en fonction des moments de la journée. La station est sonorisée de manière innovante et invisible, le son est transmis au cœur du verre des parois afin d’obtenir, par résonance, une diffusion restreinte à l’espace de la station. L’espace bibliothèque bénéficie d’une sonorisation dédiée. Enfin, un bref timbre musical sera émis dans la partie centrale à l’approche du bus.

Retrouvez plus d’informations sur cette station du futur dans le numéro 906 de Bus & Car (parution le 1er juin)

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.