La RATP testera des robotaxis à Paris en 2020

Il s’agira de mettre en place un service de véhicules autonomes qui permettra aux voyageurs de rejoindre l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis les réseaux de transport environnants (train, métro et bus).   © Mobileye
Actualites

Grégoire Hamon

Intermodalité. Le Groupe RATP et Mobileye, filiale d’Intel, ont indiqué le 5 novembre qu’ils avaient signé un partenariat pour le déploiement d’une flotte de véhicules autonomes. Le premier déploiement prendra effet en 2020 dans le 13e arrondissement de Paris, dans le cadre du volet mobilité du quartier d’innovation urbaine Paris Rive Gauche co-financé par le groupe RATP et l’Ademe. Il s’agira de mettre en place un service de véhicules autonomes qui permettra aux voyageurs de rejoindre l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis les réseaux de transport environnants (train, métro et bus). «Le groupe RATP a pour objectif d’intégrer le véhicule autonome à l’offre de transport existante et travaillera en particulier sur les questions d’intermodalité et d’acceptabilité pour les voyageurs», indique l’entreprise par voie de communiqué. Un pilote restera présent à bord par mesure de sécurité.

Porte-à-porte. «Les véhicules autonomes sont un domaine d’innovation prioritaire pour le groupe RATP. Collaborer avec Mobileye nous permettra de tester et de développer de nouveaux services de mobilités, afin de proposer à nos voyageurs une offre de transport porte-à-porte, connectée et durable», souligne Marie-Claude Dupuis, directrice de la Stratégie, de l’innovation et du développement au sein du groupe RATP. Les deux partenaires entendent travailler sur le développement au niveau mondial d’une offre de véhicules autonomes. La RATP a multiplié des expérimentations de navettes autonomes ces dernières années, à Paris, Austin (États-Unis), Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et Bruxelles, et s’intéresse aussi à l’automatisation des manœuvres des véhicules dans ses dépôts. Elle veut également tester des bus autonomes avec des passagers à bord. En choisissant de s’associer avec Mobileye, la RATP a choisi l’un des leaders mondiaux, au détriment peut-être de français comme Navya, EasyMile ou Milla. En pointe sur le véhicule autonome, la société israélienne Mobileye, spécialisée dans les systèmes anticollision et l’assistance à la conduite, a été rachetée en 2015 par le géant américain de l’électronique Intel.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.