La révolution douce est en marche Politique et réglementations Produits Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Industriels

La rédaction

A l’occasion de la Semaine du Développement Durable qui a débuté hier, Mobivia Groupe s’est intéressé à l’attirance des Français pour les modes doux dans le cadre d’une étude dévoilée le 2 avril 2012.

Au lendemain du lancement de la Semaine du développement durable qui se tiendra jusqu’à 7 avril 2012, le groupe Mobivia a dévoilé un sondage sur le comportement des usagers vis-à-vis de l’utilisation de modes alternatifs à la voiture personnelle. Réalisé sur un panel de 1010 personnes interrogées par téléphone les 29 et 30 mars derniers et dont les réponses ont été « classées » en fonction de critères d’âge, de sexe, de profession, de région et de catégories d’agglomérations, ce sondage témoigne une montée en puissance de l’intérêt des usagers pour les modes doux. 

 

Prêts à abandonner leur voiture

 

Transports en commun, covoiturage, autopartage, location de véhicule traditionnelle ou entre particuliers sont autant d’alternatives offertes à la détention d’une voiture particulière. Conscients de cette offre, 54% des Français se déclarent prêts à envisager un autre moyen de déplacement pour leur trajet. Parmi les raisons évoquées : un coût trop élevé de la voiture et une sensibilité grandissante vis-à-vis de l’impact environnemental de leurs déplacements.

 

Les jeunes moteurs du changement

 

Autre enseignement de cette étude : dans la mesure où 74% des 18-24 ans s’y collent plus facilement, ce sont les jeunes qui impulsent ces changements . Pour autant, le lieu d’habitation tient toujours le premier rôle dans cette mécanique puisque 44% des habitants de communes rurales et 62% de ceux des villes de plus de 200 000 habitants se disent prêts à franchir le pas. Les autres restent cramponnés à la crainte de la perte de liberté et d’autonomie associée à la voiture.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.