La Saône-et-Loire met une société publique locale en route pour ses transports Pratique et ressources Stratégie

Le réseau départemental Buscéphale compte 25 lignes d'autocar en Saône-et-Loire.   © © DR
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

Pierre Cossard

Le département de Saône-et-Loire veut reprendre la main sur la gestion de ses transports actuellement confiés à des autocaristes privés dans le cadre de délégations de service public. Une société publique locale (SPL) va prendre le relais.

Le conseil général de Saône-et-Loire a voté à l’unanimité le 28 janvier 2011 pour la création d’une société publique locale (SPL) pour gérer ses transports publics.

Dès le 1er janvier 2012, la ligne 7 (Chalon-Cluny-Mâcon), exploitée par les Rapides de Saône-et-Loire jusqu’à échéance de la délégation de service public (DSP) le 31 décembre 2011, tombera sou la responsabilité de cette SPL. Cette ligne est importante, puisqu’elle représente 45% du trafic local du réseau départemental Buscéphale, qui en compte 25.

Les transports scolaires pas concernés

Le reste des contrats arrivera progressivement à échéance en juillet 2012 et 2016.

Quant aux 315 services scolaires du département, pour l’instant gérés par des opérateurs privés dans le cadre de DSP, ils ne tomberaient dans l’escarcelle de la SPL qu’en cas d’appels d’offres infructueux.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.