L’aéroport de Boston donne priorité aux voyageurs venant en bus Politique et réglementations Stratégie

L’autorité organisatrice des transports de Boston entend plus que doubler le nombre de passagers rejoignant l'aéroport en bus d’ici 5 ans.   © DR
Actualites

Les Collectivités

Grégoire Hamon

Lyft et Uber bannis. Priorité au transport public! À Boston, pour désengorger les voies d’accès menant à l’aéroport international de Logan, l’autorité organisatrice des transports a pris les grands moyens. Massport (Massachusetts Port Authority), vient ainsi d’interdire aux entreprises de VTC comme Uber ou Lyft de déposer ou de prendre des passagers devant les portes d’embarquements des terminaux pendant les heures de pointe. Les chauffeurs sont désormais cantonnés à une zone de dépose-collecte beaucoup moins pratique, loin des terminaux. Les frais d’accès à l’aéroport ont également été revus à la hausse. En parallèle, Massport a décidé de revoir complètement son offre de transport public, en commençant par abaisser le prix de ses navettes Logan Express pour relier le centre ville à l’aéroport, qui passe de 7,50$ à 3$.

Embarquement prioritaire. Les cinq lignes Logan Express vont être revues et renforcées, afin d’intégrer de nouveaux arrêts en banlieue, et une nouvelle ligne est en préparation au nord de la ville. Mieux, les usagers d’une ligne de bus (Back Bay) bénéficient à présent d’une file d’embarquement prioritaire grâce à des coupons remis lors du trajet. Cet avantage pourrait être proposé aux autres lignes express en fonction des retours attendus. «En rendant les lignes Logan express plus attrayantes, nous voulons que plus de passagers choisissent cette option et nous aident à réduire la congestion du trafic que nous connaissons autour de l’aéroport», a déclaré Ed Freni, responsable du département aviation chez Masport. L’AOT entend plus que doubler le nombre de passagers rejoignant l’aéroport en bus d’ici 5 ans, en faisant passer leur nombre de 1,8 à 4 millions par an.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.