- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

L’autocar a rendez-vous à Bruxelles le 29 février

L’IRU et la FNTV organise le 29 février à Bruxelles un colloque consacré aux lignes routières de moyenne et longue distance. Inauguré par Thierry Mariani, ministre des Transports, l’événement vise à mettre en lumière les bonnes pratiques européennes en la matière.

C’est au Sofitel Europe que se tiendra dans la matinée du 29 février le premier colloque organisé conjointement par la FNTV et l’IRU sur l’avenir des  lignes routières de moyenne et longue distance. Passée l’ouverture de la manifestation par Thierry Mariani, ministre de Transports, qui devrait notamment annoncer quelques avancées concernant le texte du projet de loi sur les lignes express nationales dans l’Hexagone, le programme liste un certain nombre de bonnes pratiques remarquables chez nos voisins européens. Au menu de cette réunion :
– La présentation des résultats de l’étude de la Commission européenne sur le transport en autocar et autobus dans l’UE par Simon Smith (Steer Davis Gleave, UK)
– Un tableau des nouveaux systèmes de communication et de réservation facilitant l’accès des clients aux services d’autobus et d’autocar longue distance (Jan Möllmann, EPTO)
– « Le modèle du marché interurbain espagnol et l’émergence de BRT » (Ruben Prada, directeur du développement d’Alsa et vice-président d’Astis)
– « Le modèle du marché interurbain italien » (Paolo Galantino, ANAV)
– « Résultats et leçons à tirer de la libéralisation des services de longue distance par autobus et autocars en Norvège » (Terje Sundfjord, NHO Transport)

– les défis de l’ouverture du marché interurbain de l’autobus et de l’autocar en France (Heinrich Ströbenreuther,  Verkehrs Innovations/Transport Innovations – Eric Ritter, FNTV)

– les problèmes et les possibilité  de cette ouverture d’un point de vue international (John Gilgert, Eurolines)

En prenant pour exemple quelques uns des marchés sur lesquels des expériences ont déjà été tentées, avec plus ou moins de réussite, ce colloque s’est fixé pour objectif de mettre en lumière le cadre juridique et administratif le plus favorable aux entreprises.