L’autopartage débarque à Tours Politique et réglementations Stratégie Territoires

Jean-Patrick Gille, député PS de Tours.  
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Xavier Renard

Après « Vélociti » en 2006 et en plein chantier du tramway, l’agglomération tourangelle a inauguré le 4 avril dernier « Autociti », son service de voitures en libre-service.

Il y a cinq ans, Tours lançait « Vélociti »… Cette année, la ville innove à nouveau, avec cette fois-ci des voitures en libre-service : « Autociti ». Pour l’heure six stations et 12 véhicules sont disponibles. Jean Germain, président de Tour(s)plus imagine déjà la suite : « On commence à Tours-Centre, parce c’est là qu’il y a la plus grosse densité de population, mais le principe est destiné à s’étendre petit à petit à l’agglomération ».  A terme, des véhicules hybrides ou électriques pourraient garnir le parc d’Autociti, fruit d’un partenariat entre Tour(s)plus, le Syndicat intercommunal des transports en commun de l’aggloméartion tourangelle (Sitcat) et une société coopérative, qui relève de l’économie sociale et solidaire : Autopartage Tours Centre.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.