Le gouvernement met en place un conseil pour la cybersécurité dans l’aérien Politique et réglementations

La cyber-room d'Airbus à Elancourt.   © DR
Actualites

Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Gérer les cyber-risques. Le gouvernement a installé un Conseil pour la cybersécurité du transport aérien (CCTA) afin d’appréhender le cyber-risque dans le secteur de l’aviation civile face aux tentatives d’intrusion malveillantes dans les systèmes d’information. Ce Conseil « vise à élaborer les pratiques les plus efficientes pour gérer les cyber-risques existants et émergents, qui auront vocation à être portées dans les enceintes internationales compétentes », a déclaré la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne.

14 membres. Le CCTA est composé de 14 membres: l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), les ministères de l’Intérieur, des Armées et des Transports, les industriels Airbus, Dassault Aviation, Safran, et Thales, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), le gestionnaire des aéroports parisiens Groupe ADP, Air France, la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA), la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam) et l’Union des aéroports français (UAF).

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.