Le premier tramway Citadis débarque à Rio Pratique et ressources Stratégie

La première rame de tramway Citadis a été dévoilée la semaine dernière à Rio.   © Alstom
International

Les Collectivités

La rédaction

Conçu et livré par Alstom, le premier tramway Citadis est arrivé à Rio de Janeiro au Brésil la semaine dernière. Le constructeur livrera 31 rames supplémentaires pour une mise en service d’ici les Jeux olympiques d’août 2016.

Il a fallu 20 jours à la première rame de tramway Citadis pour franchir l’Atlantique, de son usine d’assemblage à La Rochelle, à la deuxième plus grande ville du Brésil, Rio de Janeiro. Cette rame est la première des 32 commandées en 2013 au consortium VLT Carioca, incluant notamment RATP Dev, et le constructeur Alstom dont la valeur de commande s’élève à 230 millions d’euros.

Objectif : J.O. 2016

Ces rames de 44 m sont destinées à la future ligne de tramway sans caténaire du réseau carioca, qui s’étend sur 28 km et compte 32 stations. Elle sera « partiellement ouverte à la mi-2016, à temps pour les Jeux olympiques [du 5 au 21 août de la même année, ndlr] », précise le constructeur.

Michel Boccaccio, vice-président senior d’Alstom Transport Amérique Latine, s’est dit « ravi«  de livrer cette première rame à Rio, « première ville du Brésil à s’équiper d’un système de tramway intégré, qui sera relié aux bus, aux métros et aux trains, et qui améliorera ainsi l’intermodalité tout en réduisant les encombrements et la pollution ».

Quatre autres rames sont en cours d’assemblage à La Rochelle. Les 27 dernières seront produites dans l’usine de Taubaté (état de São Paulo), inaugurée par Alstom en mars dernier.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.