Le réseau Chronoplus de la côte basque surfe sur le Grenelle Politique et réglementations Stratégie Territoires

Le réseau Chronoplus relie notamment les villes d'Anglet, Biarritz et Bayonne à raison d'un bus toutes les cinq minutes.   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La Rédaction

Exploité par Veolia Transport, le réseau Chronoplus qui dessert en bus les communes d’Anglet, Bayonne, Biarritz et des environs connaît un vrai succès. Du coup les élus prévoient un ambitieux plan d’investissement dans les TCSP.

C’est ce que l’on appelle surfer sur la vague. Depuis la mise en place du nouveau réseau Chronoplus (réseau de transport de l’agglomération Côte basque-Adour) le 31 janvier 2011, la fréquentation augmente de 10% à 15% chaque mois.

Les élus ne se contentent pas de se gargariser de cette embellie. Les projets s’enchaînent et ont été portés par le Grenelle 2.

Les transports collectifs à moins de 500 m

Ainsi, à partir de 2016, le réseau sera enrichi de 25 km de transports en commun en site propre (TCSP), ce qui représente 165 milions d’euros d’investissements, dont 20 millions du Grenelle, sur trois axes principaux. Ils permettront à plus de la moitié de la population de l’agglomération de se situer dans un rayon de moins de 500 m des transports collectifs, ce qui sera également le cas pour 55% des entreprises et des élèves.

Par ailleurs un nouveau plan de développement urbrain intégrant le vélo, ou encore visant l’amélioration de la fluidité à l’entrée de ville doit être présenté en 2012.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.