Le réseau de bus parisien se réorganise Territoires

Les 5 lignes créées ont toutes leur terminus en banlieue.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

42 lignes modifiées. Dans la nuit du 19 au 20 avril, le réseau de bus parisien a opéré une véritable révolution. 42 lignes ont été modifiées, 5 lignes créées et 3 remplacées. Plus de 10 000 agents RATP se sont mobilisés pour la mise en place de ce nouveau réseau, dont 1 500 volontaires. Après 70 ans presque sans modification, le réseau parisien avait besoin d’être adapté aux évolutions démographiques de la capitale, ainsi qu’à la demande de déplacements. Ainsi, les lignes créées (25, 45, 59, 71 et 77) ont-elles systématiquement leur terminus en banlieue, marquant ainsi l’effacement de frontière du boulevard périphérique. Le nouveau réseau a nécessité la mise en circulation de 110 bus supplémentaires, et le recrutement de 700 conducteurs. 10 millions d’euros ont été consacrés aux aménagements de voirie, et le fonctionnement va coûter 40 millions d’euros en plus chaque année à l’autorité organisatrice, Ile-de-France Mobilités. Cette offre réorganisée doit permettre de réorienter à la fausse la fréquentation des bus, en chute de 0,6% en 2018.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.