Le réseau de Douai bientôt équipé de 16 Citaro BHNS Produits Stratégie

 
Actualites

Les Industriels

Bruno Gomes

Achetés dans le cadre de la centrale d’achat CATP créée par AGIR, les 16 bus siglés Mercedes-Benz remplaceront les bus à guidage automatique Phileas de VDL-APTS, alors qu’une procédure oppose toujours la SMT à la filiale du constructeur hollandais.

Le réseau Eveole de la SMT du Douaisis recevra début novembre 16 Mercedes-Benz Citaro G de 18 m en configuration BHNS avec une mise en service en janvier 2015. Ils remplaceront les dix tram-bus Phileas confrontés à de multiples problèmes techniques depuis leur arrivée dans le réseau en 2008, alors que le volet juridique opposant la collectivité au constructeur APTS, filiale du hollandais VDL. En plus de Mercedes-Benz, l’appel d’offres lancé début 2014 dans le cadre la CATP du groupement AGIR a obtenu des réponses de la part de plusieurs constructeurs dont Iveco Bus, Heuliez Bus ou encore MAN. La valeur du marché est estimée entre six et huit millions d’euros pour les 16 véhicules.

Les problèmes techniques se sont succédé sur les Phileas et ont ammené les équipes de la SMT du Douaisis « à ne pouvoir exploiter que quatre des dix véhicules, les autres étant constamment bloqués aux ateliers pour toutes sortes de problèmes très graves comme des problèmes de bras d’essieu, de roulements de moyeux, de ruptures de cardans sans compter les problèmes d’approvisionnement de pièces« , regrette Benoit Lienart, directeur général des service de la SMT, « dans ces conditions, il est difficile d’assurer le niveau de qualité que nous voulions apporter sur nos lignes BHNS en site propre« .

Une procédure judiciaire se poursuit en France entre la collectivité et le constructeur des Phileas, la société APTS, filiale de VDL. Ses véhicules ont déjà fait l’objet de retrait dans d’autres réseaux où il avait été choisi, notamment dans le réseau BRT d’Istanbul, en Turquie. Et déjà, des Citaro avaient remplacé les Phileas à Istanbul…

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.