Le réseau de transport en autocar de la Creuse passe à 2 euros Pratique et ressources Stratégie

Le conseil général de la Creuse espère enregistrer 30 000 voyages en car de plus en 2012 par rapport à 2011.   © © DR
Actualites

Le Club Les Industriels Les Opérateurs

Olivier Jacquinot

Le prix du billet sur toutes les lignes du réseau départemental de transport en car de la Creuse est passé à 2 euros le 1er septembre 2011. Une initiative audacieuse dans un département rural où la voiture est souvent le seul moyen de transport.

Le passage à une tarification unique du réseau de transport en autocar en Creuse représente un lissage important – avec également un abonnement annuel domicile-travail à 240 euros – puisque, sur certains trajets des 21 lignes régulières, le voyage pouvait couter jusqu’à 20 euros.

Une harmonisation dont le coût s’élève à 100 000 euros par an pour le département.


Vers une augmentation régulière de la fréquentation

« Mais nous comptons sur une augmentation régulière des usagers et une péréquation entre les lignes pour limiter le coût de fonctionnement », explique Philippe Bayol, le vice-président du conseil général en charge des transports, qui justifie la mesure par un souci d’équité et la nécessité, dans un département aussi rural, à la population dispersée et au réseau ferroviaire exsangue, de mettre à disposition « un moyen d’accéder aux loisirs, au travail, à la recherche d’emploi et aux soins… »

Se déplacer sans voiture en Creuse : un défi

De fait, se déplacer en Creuse lorsqu’on ne dispose pas d’un véhicule relève du défi. D’où la volonté du conseil général, d’une part, de structurer son réseau, et de communiquer au moyen d’une distribution dans toutes les boîtes à lettres d’un guide du réseau. Réseau qui, en 2012, sera enfin identifié par un nom et un habillage des véhicules.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.