Le STIF accélère la rénovation ferroviaire Pratique et ressources Territoires

 
Actualites

Les Collectivités

La rédaction

« C’est une accélération sans précédent » a estimé Valérie Pécresse, la présidente de la Région Ile-de-France et STIF à l’occasion d’un point presse et dans la foulée d’une réunion avec les associations des usagers des transports à qui le plan de modernisation du matériel roulant a été présenté. Une première réussie, les associations ayant autant salué l’initiative que le plan présenté.

Le STIF a ainsi annoncé que 700 trains neufs et rénovés seront apportés au réseau d’ici 2021 au lieu de 2030 et ceux sur toutes les lignes de RER et Transilien. « Nous avons associé les opérateurs à cette démarche pour valider les aspects techniques et éviter les mauvaises surprises de dernière minute » a expliqué Valérie Pécresse en allusion aux problèmes de largeur de rame et de quais apparus lors de la précédente majorité sur les nouveaux matériels reçus. Les commandes seront donc passées rapidement auprès des industriels « qui ont apporté des garanties sur leurs capacités de production et de livraison« .

Pour les lignes B et D du RER, il faudra toutefois patienter avant de voir des rames neuves, du fait de contraintes techniques lourdes soulignées par la SNCF et la RATP sur les infrastructures (courbure des quais, hauteur de quais variées, travaux de reconfiguration des ateliers). Les rames existantes seront donc rénovées et toutes mises en ligne d’ici 2021 mais « nous allons dès à présent commander le nouveau matériel roulant pour permettre un livraison au plus vite après 2021, entre 2022 et 2028 » a expliqué Valérie Pécresse, « ces commandes seront groupées avec celles destinées au RER C, soit 370 rames« . Au total, 1078 rames neuves ou rénovées seront commandées.

De plus, le prolongement du RER E à l’ouest jusqu’à Mantes-la-Jolie et son financement sont débloqués par un apport de 1,06 Md € par la région. « Ce projet va enfin devenir une réalité avec des travaux dès 2016, la région votera ce protocole de financement le 7 juillet prochain » a détaillé Valérie Pécresse. La nouvelle extension permettra de relier d’ici 2022-2024 la gare parisienne Haussmann Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie via Porte Maillot, La Défense (desservie dès 2020-2022) et Nanterre La Folie, et devrait alléger la fréquentation du RER A sur son axe Est-Ouest.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.