Le tram de Strasbourg va traverser le Rhin Politique et réglementations Stratégie Territoires

La ville allemande de Kehl sur la rive droite du Rhin.   © © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La Rédaction

Le tramway va relier la France à l’Allemagne : le président de la communauté urbaine de Strasbourg (CUS) et le maire de la ville allemande de Kehl ont donné le feu vert à l’extension de la ligne D du tram outre-Rhin.

Jacques Bigot, président de la communauté urbaine de Strasbourg (CUS), et Günther Petry, maire de la ville allemande de Kehl, ont signé le 24 novembre la convention de financement des études de définition et d’avant-projet pour l’extension de la ligne D du tram vers l’Allemagne.

La prolongation de 2,65 km doit être mise en service en 2014.  Elle comprendra deux nouveaux arrêts – entre Aristide Briand, l’actuel terminus, et la place de la Gare de Kehl. Plusieurs  types de structures de pont (d’une longueur de 240 m) seront étudiés pour permettre le franchissement du Rhin par le tramway, les cyclistes et les piétons.


Synergie avec les bus et les trains

Une coordination des différentes offres de transport public transfrontalier sera recherchée par les autorités organisatrices de transport concernées. La conception du projet de tram prendra en compte dès la phase d’avant-projet la recherche de synergies d’exploitation avec les réseau d’autobus urbains et interurbains ainsi qu’avec les services ferroviaires exploités à l’échelle de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, notamment en matière de coordination des horaires, de rabattements, les correspondances, ainsi que l’harmonisation des tarifications et des systèmes d’information des voyageurs.

La CUS assurera les missions de maîtrise d’ouvrage des études d’avant-projet de l’infrastructure, des équipements tram et de l’ouvrage de franchissement.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.