Cars Bertolami: une webradio pour garder le lien malgré le confinement

Benjamin Beaudet, Yannick et Fabien Bertolami.  
Actualites

La rédaction

Agilité et réactivité. Avec une activité réduite de 90% depuis l’arrêt des transports scolaires et l’instauration du confinement, les Voyages & Autocars Bertolami ont appliqué les mesures de mise en sécurité communes au secteur du transport routier de voyageurs. «Cette situation inédite nous a obligés à mettre en œuvre les plans de continuité de l’ensemble de nos services prévus et rodés lors d’événements exceptionnels précédents, mais au regard de l’impact de la pandémie, nous avons dû être agiles au gré des consignes et des informations reçues de la part du Gouvernement pour adapter notre exploitation», déclare Yannick Bertolami, président de Voyages&Autocars Bertolami. À l’annonce du confinement, la première priorité de l’entreprise a été de rapatrier ses clients partis en séjour à l’étranger. Au 2 mars, ils étaient 270 et le dernier est rentré à Valence le 4 avril. «En quelques heures, nous avons subi les fermetures de frontières et l’arrêt de plusieurs liaisons aériennes. Nos équipes se sont mobilisées par roulement 7 jours sur 7 pour assurer les rapatriements, avec parfois des appels à 3 heures du matin pour tenir compte du décalage horaire», témoigne David Lestruhaut, directeur commercial de l’entreprise.

Garder le lien. Aujourd’hui, la PME drômoise compte encore 30 personnes sur le terrain, 15 en télétravail et 85 à l’arrêt. Pour garder le lien, Benjamin Beaudet, directeur général de l’entreprise, a l’idée de lancer une webradio interne. Confiné chez lui, il se transforme en animateur radio et réalise chaque jour une séquence de 10 à 15 minutes. Dimanche 5 avril, la webradio Antivirus diffusait ainsi sa 20e émission. «Avec mes frères, Yannick et Fabien, nous voulons montrer que l’entreprise, qui fête ses 70 ans cette année, vit et vivra malgré les événements, souligne Benjamin Beaudet. Nous abordons l’actualité quotidienne et des sujets sur l’histoire et les projets de l’entreprise, par exemple la navette autonome. Nous avons aussi consacré une émission aux salaires, pour donner le même niveau d’information à tout le monde.» 80% des collaborateurs de l’entreprise écoutent les émissions diffusées par la webradio.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.