Les données transport centralisées sur un seul site

En février 2020, près de 190 autorités organisatrices de la mobilité (AOM) ont référencé les données statiques de leurs réseaux sur le Point d’accès national.   © DR
Actualites

Grégoire Hamon

Point d’accès national. Améliorer l’information voyageur partout en France grâce à l’ouverture des données est un travail de longue haleine, effectué depuis juin 2017 par l’équipe responsable du portail transport.data.gouv.fr, sur lequel les transporteurs et les autorités organisatrices de mobilité sont priés de diffuser leurs données transport. Le décret n°2020-183 du 28 février 2020, paru au JO du 1er mars, va faciliter ce travail de fourmi en désignant officiellement la plateforme comme le point d’accès national aux données de transport. Ce service numérique du réseau beta.gouv.fr, porté par le ministère chargé des Transports (DGITM), permet de donner accès, sur un seul site Internet, aux données de toute l’offre de mobilité à travers la France. «Les autorités organisatrices de la mobilité, les opérateurs de transport et les fournisseurs de services de mobilité, ainsi que les gestionnaires d’infrastructures sont tenus de mettre à disposition, par l’intermédiaire de cette plateforme numérique, les données de leurs services et réseaux qui sont nécessaires à l’information des voyageurs. Ces données sont réutilisées notamment par les fournisseurs de services d’information sur les déplacements», rappelle le ministère des Transports.

190 AOM référencées. Parmi les données qui doivent être mises à disposition (au plus tard en décembre 2021), on retrouve les tarifs et horaires, théoriques et en temps réel, des services réguliers de transport public : services urbains, TER, TGV, car longue distance, avion, ainsi que les informations en temps réel sur les perturbations, les retards, les annulations. Sont également requis : les donnés sur la disponibilité en temps réel des services d’autopartage, de vélo en libre-service et des autres services de partage de véhicules (scooters, trottinettes…), la description des réseaux routiers, cyclables et pédestres, ainsi que les emplacements des bornes de recharges pour véhicules électriques ou hybrides. En février 2020, près de 190 autorités organisatrices de la mobilité (AOM) ont référencé les données statiques de leurs réseaux sur le point d’accès national et presque autant de réseaux sont référencés dans des applications numériques d’accompagnement à la mobilité (calcul d’itinéraire, aide aux personnes malvoyantes et à mobilité réduite…). L’offre de transport régional et départemental est également bien référencée sur transport.data.gouv.fr, avec 12 régions sur 18 (DROM inclus). En revanche, la mise à disposition de données dynamiques, dites en «temps réel», pour les réseaux de transport public «est plus timide», regrette l’équipe de transport.data.gouv.fr, avec seulement 22 réseaux (contre 2 en février 2019).

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.