Les transports publics prennent en grippe le H1N1 Politique et réglementations Stratégie Territoires

Les réseaux de transport public sont en 1ère ligne en cas de pandémie grippale.   © © D. Reibenberg
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Hubert Heulot

Niveau d’alerte 5B autour du virus H1N1 ! Les transports publics se préparent pendant l’été à l’arrivée de cette grippe qui risque de frapper à l’automne voire avant. L’enquête de Bus & Car auprès des grands réseaux de transport urbain.

« Les réseaux de transport sont prêts », déclare Chantal Duchêne, directrice générale du Groupement des autorités responsables de transport (Gart) dans le numéro d’été de Bus & Car consacré aux transports publics face au virus H1N1.

Les réseaux se retrouvent en effet en première ligne pour gérer une situation inconnue. Veolia, Keolis, Transdev, RATP, tout se mettent déjà en ordre de marche pour faire face à une recrudescence du virus. Distribution de masques, plan de continuité en entreprise, exercices internes…

Dans son dossier, Bus & Car donne la parole aux professionnels et aux élus, et prend aussi la température en matière d’alerte : entre les versions « dramatisantes » et « rassurantes », où en est-on vraiment en matière de risque ? Et en cas de pandémie grave, qu’en sera-t-il des conditions d’accueil des voyageurs dans les véhicules, comment les transports pourront-ils poursuivre leur mission de service public – ne serait-ce que pour permettre aux malades d’aller se faire soigner ?

 

Télécharger l’enquête de Bus & Car (428 Ko) : Les transports publics prennent en grippe le H1N1

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.