La LGV Limoges-Poitiers toujours sur la sellette Territoires

  © OJ
Actualites

Les Collectivités

Olivier Jacquinot

Les opposants à la LGV Limoges-Poitiers seront reçus le 2 juin au Secrétariat d’Etat aux transports, soit quelques semaines après les partisans de ce projet dont la DUP vient d’être annulée par le Conseil d’Etat. Si ces derniers veulent encore croire que le Président de la République passera outre la décision de la plus haute juridiction administrative, les opposants souhaitent eux enterrer définitivement ce « projet extravagant » tout en réorientant les crédits prévus.

Ainsi, la Région Limousin prévoyait d’engager 10,5 M€ sur les 42 M€ prévus par le CPER (Contrat de Plan Etat-Région) pour de nouvelles études. Des sommes qui devraient, selon les opposants, être réaffectées au POLT (Pais-Orléans-Limoges-Toulouse) et aux TER. De même, l’annulation de la DUP devrait simplifier le tracé de mise à deux fois deux voies de la RN147 (Limoges-Poitiers). Enfin, la CRI (Coordination des Riverains Impactés) souligne que des irrégularités dans l’enquête publique relevées par le Conseil d’Etat sont de nature à engager la responsabilité civile de SNCF Réseau à l’égard des collectivités territoriales.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.