La LGV Est en service de bout en bout Territoires

 
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Michel Chlastacz

Le 3 juillet 2016, neuf années après l’inauguration de la première phase de la Ligne à Grande Vitesse Est-européenne, la SNCF a lancé ses nouveaux services TGV sur la ligne qui se trouve désormais totalement achevée avec l’ouverture au service commercial des 106 kilomètres supplémentaires de la section Baudrecourt-Vendenheim (Strasbourg). Un prolongement qui place désormais Strasbourg à moins de deux heures de Paris* et accélère d’autant les relations au-delà vers l’Allemagne (en partie assurées avec des ICE de la Deutsche Bahn en sus des Euroduplex SNCF) et le Luxembourg (2 allers-retours/jour). Mais également les TGV «passe-Paris» ou «inter secteurs» reliant Strasbourg à Rennes, au Mans et à Nantes, comme à Bordeaux et à Lille, voire Londres. Et à Lyon, à Marseille et à Montpellier. Sans oublier dans le cadre de la nouvelle région du «Grand Est», des relations accélérées avec Metz, Nancy et Reims.

La nouvelle offre TGV-Est, baptisée «TGV Est l’Européenne», totalise 16 allers-retours quotidiens entre Paris et Strasbourg, cœur du dispositif. Ainsi, le premier TGV partant de Strasbourg à 6 heures 46 permet une arrivée à Paris-Est à 8 heures 36 tandis qu’un dernier départ de Paris-Est à 20 h 40 propose une arrivée à Strasbourg à 22 heures 30. La SNCF prévoit sur le système grande vitesse Est un trafic de 12,7 millions de voyageurs à l’horizon 2020 (+6 %) dont 2,1 millions à l’international (+ 15 %).

 

*Le meilleur temps de parcours sans arrêt intermédiaire atteint 1 heure 46.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.