L’IFSTTAR se transforme et rejoint la future université Gustave Eiffel

L’Université Université Gustave Eiffel permettra de réunir pour la première fois en France le triptyque université / organismes de recherche / écoles.   © UGE
Actualites

Grégoire Hamon

Mutations des environnements urbains. Une nouvelle université dédiée à l’étude des villes et des processus d’urbanisation ouvrira ses portes le 1er janvier, dans l’est parisien. L’ Université Gustave Eiffel, dont le décret de création est paru au Journal Officiel le 15 décembre 2019, va reposer sur la fusion de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et de l’IFSTTAR, l’institut de la recherche européenne sur la ville et les territoires, les transports et le génie civil. Ce pôle universitaire de premier plan intègre ainsi une école d’architecture, l’EAV&T, et trois écoles d’ingénieurs, l’EIVP (génie urbain), l’ENSG Géomatique (dépendant de l’IGN) et ESIEE Paris (numérique). «En réunissant pour la première fois en France le triptyque université / organismes de recherche / écoles, elle aura en particulier vocation à développer des collaborations nationales et internationales pour répondre aux enjeux sociétaux majeurs que génèrent les profondes mutations des environnements urbains où vit déjà 55 % de l’humanité», soulignent les acteurs de ce nouvel édifice.

Sciences urbaines. L’Université Gustave Eiffel se positionne comme un acteur académique majeur dans l’étude des villes et des processus d’urbanisation. Elle entend proposer des solutions innovantes pour la transformation des villes et territoires, et contribuera à structurer les «sciences urbaines» au niveau national et international, en tissant des liens entre la recherche fondamentale et les entreprises. Elle regroupera à sa création 17.000 étudiants, 500 doctorants, 1.200 chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants, accompagnés par 1.300 personnels de support et de soutien. Une large place sera donnée à l’apprentissage et la mise en place de nouveaux parcours de formation interdisciplinaire pour répondre aux nouveaux enjeux sociétaux et de changement climatique. L’université proposera également des formations continues. Son implantation est nationale, au sein de différents campus en régions. Son campus universitaire principal se situe à Marne-la-Vallée, au cœur du Grand Paris.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.