L’Ile-de-France lance un appel d’offres pour 1000 bus électriques Politique et réglementations Territoires

La ligne 341, qui relie la place de l'Etoile à la Porte de Clignancourt, est déjà opérée avec des bus électriques.   © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Premières livraisons en 2020. Ile-de-France Mobilités et la RATP viennent de lancer un appel d’offre pour un potentiel de 1000 bus électriques (dont 250 en commande ferme) pour un montant maximum de 400 M€. Ce marché, d’une durée de deux ans, est composé de trois lots. La RATP et Ile-de-France Mobilités attendent des constructeurs qu’ils proposent des bus électriques standard de 12 mètres. Les premières livraisons « série » de bus électriques liées à cet appel d’offres devraient être effectuées fin 2020. Le financement de ces acquisitions sera partagé entre la RATP et Ile-de-France Mobilités.

450 bus propres pour la grande couronne. Dans un communiqué conjoint, Ile-de-France Mobilité et la RATP précisent que la ventilation visée est de deux tiers de bus électriques et un tiers de bus au biogaz. La flotte RATP, composée de 4700 bus, comprend d’ores et déjà 800 bus hybrides, 140 bus bioGNV et 74 bus électriques. Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, précise que «pour la grande couronne, Île-de-France Mobilités travaille actuellement au lancement d’un appel d’offres d’environ 450 bus sur 3 ans pour poursuivre l’équipement en bus propres des autres opérateurs» que la RATP, regroupés au sein d’Optile. Cet appel d’offres sera lancé via la Centrale d’achat du Transport public (CATP).

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.