L’Ile-de-France pérennise son soutien au covoiturage Stratégie Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Jusqu’à 150€ par mois pour un conducteur. Depuis le 1er mai, Ile-de-France Mobilités a reconduit son programme de soutien au covoiturage courte distance. Pour Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités, «il faut convaincre les automobilistes de franchir le pas du covoiturage en les aidant financièrement». L’autorité organisatrice offre 2 trajets par jour en tant que passager aux abonnés Navigo annuel. Les conducteurs percevront une indemnité kilométrique de 1,5 à 3 euros par trajet et par passager, en fonction de la distance parcourue. Ces dispositions peuvent permettre à un conducteur de gagner jusqu’à 150 € par mois (avec deux trajets par jour, pour éviter la fraude). Enfin, la gratuité du covoiturage est également maintenue en cas de pics de pollution, avec une subvention de 4 € par trajet.

Quatre plateformes associées. Quatre plateformes de covoiturage sont associées à ce nouveau dispositif: Karos, Klaxit, IDVROOM, BlaBlaLines. D’autres auront la possibilité de les rejoindre. Elles étaient huit l’an dernier, pour l’opération «Tous ensemble pour le covoiturage» lancée en 2017 sur 13 mois, qui avait permis de quadrupler les trajets effectués en covoiturage, passant de 10.000 à 35.000 en moyenne par mois. Au total 360.000 trajets ont ainsi été enregistrés par les opérateurs pendant l’opération, en partie grâce au report modal enregistré pendant la grève SNCF du printemps 2018.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.