Lime retire ses trottinettes de Bordeaux Territoires

Lime a déjà retiré ses trottinettes des rues de Toulouse.   © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

La rédaction

Ouverture de concertations. La société Lime France a suspendu son service de trottinettes électriques en libre-service à Bordeaux. Installé sans entente préalable avec la ville, le dispositif avait été très critiqué par Alain Juppé, qui avait dénoncé l’envahissement de sa ville par les trottinettes Lime. Le maire de Bordeaux envisageait la mise en place de licence. En réponse, Lime retire ses trottinettes de la capitale aquitaine, et «propose l’ouverture de concertations et réflexions avec la mairie de Bordeaux». Lime a procédé de la même manière à Toulouse, où la société a dû interrompre son service, la mairie jugeant illégale cette occupation de l’espace public. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé la semaine dernière que les trottinettes et autres engins de déplacement personnels (EDP) allaient être introduits dans le Code de la route et qu’ils ne pourraient plus circuler sur les trottoirs.

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.