Londres signe pour des bus à double étage hydrogène Politique et réglementations Stratégie Territoires

Transport for London (TfL) vient d’officialiser la commande de 20 bus dont la valeur unitaire avoisine les 500 000 £.   © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

Grégoire Hamon

20 bus double étage prévus pour 2020. Hydrogène à tous les étages!  Londres possédera bientôt les premiers bus doubledeckers à hydrogène au monde. Transport for London (TfL) vient d’officialiser la commande de 20 bus dont la valeur unitaire avoisine les 500 000 £ (576 000 €). Selon l’organisme de transport londonien, ces bus destinés à être mis en service en 2020 seront ravitaillés par une source décartonnée, fournie par un parc éolien situé dans la mer du Nord, au large du Kent. Ironie en cette période de Brexit, le coût global de l’opération, qui tient compte également de l’infrastructure de ravitaillement, sera de 13,8 millions € dont 5,8 en provenance de fonds européens. TfL prévoit que les coûts de fonctionnement seront comparables à ceux un bus diesel. Cette annonce intervient à un mois de la mise en place de la zone à Ultra Low Emission à Londres, le 8 avril dernier. Depuis cette date, les véhicules les plus polluants, comme les bus Euro 3, doivent acquitter une taxe journalière de 100£ pour accéder au centre de Londres.

Nettoyer l’air toxique de Londres. Les bus seront fournis par le constructeur carrossier nord-irlandais Wrightbus. Présentés pour la première fois à l’Euro Bus Expo 2018 de Birmingham, le StreetDeck FCEV dispose d’une autonomie de 200 miles (322 km), qui peut être étendue à 265 miles (426 km). Ces bus seront dédiés à trois lignes desservant l’ouest de Londres et Wembley, qui ont transporté plus de 10 millions de passagers l’an dernier. À noter que des bus à hydrogène standard sont déjà opérationnels dans le centre de Londres, ainsi qu’à Aberdeen et Brighton. «Nous avons tous un rôle à jouer pour nettoyer l’air toxique de Londres et j’ai toujours dit que TfL devait avoir un rôle moteur. Nous investissons un montant record de 85 millions £ dans l’amélioration de notre flotte de bus, et je suis fier que Londres détienne la plus grande flotte de bus à zéro émission d’Europe», a déclaré le maire de Londres, Sadiq Khan. TfL possède actuellement une flotte de 165 bus à zéro émission, et devrait pourvoir compter cet été sur un renfort de 68 doubledeckers électriques dans les rues de Londres cet été. Pour Claire Mann, directrice des opérations de bus de TfL, les bus à hydrogène permettront de donner une plus grande flexibilité. Le temps de ravitaillement n’excède pas quelques minutes, contrairement à celui des bus électriques à batteries, et les bus à pile à combustibles disposent d’une autonomie supérieure.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.