Londres veut devenir la capitale du vélo Politique et réglementations Territoires

Le maire de Londres, Sadiq Khan (au centre, manteau noir), veut doubler le nombre de cyclistes d'ici 2024.   © Mayor of London
Actualites

Les Collectivités

Grégoire Hamon

Doublement des cyclistes en 6 ans. Après son péage urbain, Londres veut devenir la capitale du vélo. Afin de poursuivre sa lutte contre la pollution atmosphérique et la congestion urbaine, Sadiq Khan, le maire de Londres et Transport for London (TfL) ont dévoilé un plan d’action lundi destiné à convertir les Londoniens à la petite reine. «Je suis déterminé à ce que tous les Londoniens puissent se sentir à l’aise pour se déplacer en vélo. Londres va devenir la plus belle des grandes villes pour se déplacer en vélo», a indiqué Sadiq Khan. D’ici 2024, Londres entend multiplier ses pistes cyclables et améliorer les installations déjà mises en place. Les trajets à vélo devraient doubler dans la capitale au cours des six prochaines années. «En 2041, une proportion de 80% des déplacements devront être effectués par les transports en commun, à pied ou à vélo, contre 63% actuellement», assure le maire de Londres.

Grands moyens. Dès 2019, des travaux seront lancés entre les quartiers de Tottenham Hale et Camden, et sur Hackney et Isle of Dogs, afin de réparer la chaussée. Des pistes cyclables supplémentaires seront aussi tracées de Tower Bridge à Greenwich et de Olympia à Brentford. Une quarantaine de carrefours vont être sécurisés, les pistes seront élargies ou mieux protégées, et certains ronds-points dangereux réaménagés. Le maire de Londres et TfL veulent aussi créer une base de données sur les infrastructures cyclables de la capitale, en open source, afin de donner des précisions sur les itinéraires cyclables et les possibilités de stationnements. Au cours des 18 derniers mois, TfL a collecté des données sur toutes les rues de Londres, cataloguant près de 146 000 places de parking à vélo, 2000 km de pistes cyclables et plus de 58.000 panneaux et marqueurs au sol. En parallèle, le nombre d’écoles ayant lancé un plan vélo va s’intensifier, avec la participation de TfL qui assure les formations pratiques.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.