Los Angeles confie les clés de son application mobilité à Transit

En sous-traitant son application mobilité à Transit, LA Metro économise 240 000 $ par an en frais de maintenance et de développement.   © Transit, LA Metro
Actualites

Grégoire Hamon

Plus de services. LA Metro, l’autorité de transport de Los Angeles, a décidé de jeter son application de transport aux oubliettes en sous-traitant l’opération auprès d’un acteur privé. Dans un communiqué daté du 18 mai, LA Metro indique avoir choisi Transit comme partenaire officiel pour son application mobile, en remplacement de l’application maison Go Metro, jugée «obsolète». Un changement qui intervient à bon escient, alors que le comté de Los Angeles se déconfine. «Maintenant, plus que jamais, nous devons fournir aux usagers des outils dont ils ont besoin pour se déplacer dans le comté de Los Angeles. Cette application le fait extraordinairement bien et nous fournira en même temps des données de meilleure qualité, qui permettront à l’autorité de transport de répondre plus rapidement aux besoins des utilisateurs», a déclaré le maire de la ville d’Inglewood, James Butts, également président du conseil de l’autorité organisatrice. L’ancienne application Go Metro permettait une connexion à des informations en temps réel, mais restait limitée en termes d’utilisation et de navigation. En s’associant avec Transit, Los Angeles pourra désormais offrir plus de services, comme l’intégration de plusieurs options de transport (vélos et trottinettes en libre service, VTC), des informations très fines sur les horaires en temps réel des bus ou, à l’inverse, un service de planification hors ligne. Autre avantage en temps de pandémie, l’application propose désormais un service de billetterie sur mobile.

Partage de données. Transit a été choisie dans le cadre d’un appel d’offres lancé à l’automne 2019 pour fournir son application sans frais, ce qui devrait permettre d’économiser 240.000 $ par an en frais de maintenance et de développement de l’ancienne application, indique LA Metro. Transit s’engage à partager les données utilisateurs avec l’autorité de transport, «tout en préservant la confidentialité et en protégeant les informations sensibles des utilisateurs». Dans le cadre de son engagement en matière de confidentialité, Transit s’engage à ne pas effectuer de suivi de localisation en arrière-plan, ni à vendre les données de localisation aux annonceurs.

G. H.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.