- Bus&Car – Connexion Transports Territoires - http://www.busetcar.com -

L’Utaq ouvre son centre d’essais pour véhicules autonomes dans les Yvelines

Homologation. La France compte un deuxième centre d’expérimentation pour véhicules autonomes. Après l’ouverture du site Transpolis, dans l’Ain, au printemps, l’Utac-Ceram vient d’inaugurer son centre d’essai baptisé Teqmo au cœur de l’autodrome de Linas-Montlhéry, en région parisienne. «Nous voulons faire de la France le leader européen dans le développement du véhicule autonome», a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des finances lors de l’inauguration. Ce centre s’adresse à l’ensemble des acteurs impliqués dans les technologies d’automatisation de la conduite et de la connectivité : constructeurs, équipementiers, fournisseurs de logiciels, opérateurs télécoms, fournisseurs d’infrastructure ou startup. L’ambition de Teqmo (contraction de technologie et de mobilité) est de devenir le partenaire privilégié des constructeurs des constructeurs et équipementiers dans le développement, la validation et l’homologation de leurs nouvelles technologies. Constitué de 12 km de pistes d’essai, Teqmo regroupe un circuit autoroutier, une zone urbaine et une zone de manœuvres permettant de simuler les scénarios de tests de l’Euro NCAP, qui évalue les aides à la conduite des voitures.

«5G ready». Déjà, Orange et Bouygues Telecom font de Teqmo leur centre d’expérimentation principal pour la 5G automobile. Sur ce point, Teqmo travaillera avec Ericsson sur différentes techniques en matière de connectivité: Wifi (G5), cellulaire opéré et non opéré (LTE, 5G, PC5). Le réseau privé LTE fourni par Ericsson opère est «5G ready», ce qui lui permettra de bénéficier prochainement des fonctionnalités de la 5G, notamment en termes de temps de latence et de débit. Si Teqmo est déjà opérationnel depuis plusieurs semaines, il reste quelques étapes comme la construction du tunnel en cours au-dessus de l’autoroute, et le déploiement de décors urbains.

G. H.