Lyon accueille une nouvelle expérimentation de navette autonome Pratique et ressources Stratégie Territoires

Les navettes desserviront le stade de l'OL.   © DR
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels Les Opérateurs

La rédaction

Route ouverte. La ville de Lyon va installer une desserte régulière en navette autonome du constructeur Navya entre le stade de l’OL et l’arrêt de tramway le plus proche, à l’est de l’agglomération. Dès le mois de mars, deux navettes Navly seront noyées au milieu du flot de circulation. «Le trajet long de 1,2 kilomètre implique notamment de franchir un carrefour et des feux tricolores», précise Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral. Une difficulté supplémentaire par rapport à l’expérimentation de ces véhicules en cours dans le quartier de la Confluence. Toutefois, la navette ne circulera pas les soirs de match, elle sera disponible uniquement en journée pour parcourir le fameux «dernier kilomètre» entre la zone d’activité bordant le stade et la station de tramway.

Fonctionnalités supplémentaires. De nouvelles fonctionnalités devraient être ajoutées aux navettes du constructeur Lyonnais. «Nous souhaitons accélérer la vitesse pour atteindre environ 25 km/h et inclure des services de transport à la demande, afin notamment de pouvoir caler les départs des navettes avec l’arrivée du tramway», explique Pascal Jacquesson, directeur général de Keolis Lyon, partenaire du projet. Avent d’être déployées dans les navettes, ces innovations seront testées en conditions réelle sur le site de Transpolis, dans l’Ain, équipé pour faire des simulations de déplacement. Cette expérimentation Lyonnaise s’inscrit dans le cadre du projet européen AVENUE visant à optimiser la technologie et le business modèle des navettes autonomes dans l’espace urbain. Genève, Luxembourg et Copenhague, également retenus comme sites pilotes de ce projet accueilleront elles aussi des expérimentations de trajets en navettes autonomes.

F. S.

 

 

 

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.