Lyon : fin des hybrides au Sytral ? Stratégie

 
Actualites

Le Club Les Collectivités Les Industriels

Jean-Philippe Pastre

Le quotidien Le Progrès de Lyon a révélé le mercredi 27 janvier 2015 que le Sytral n’avait, semble-t-il, pas été convaincu par les 6 autobus hybrides qu’il avait mis en conditions réelles d’exploitation pendant près de 2 ans.

Selon Le Progrès, Annie Guillemot, Présidente du Sytral, «a clairement déclaré que l’avenir du réseau ne se ferait pas avec eux».  Les constructeurs impliqués (Iveco Bus, MAN et Volvo Bus) étaient pourtant confiants, puisque les objectifs de baisse de consommations avaient été atteints.

Toutefois, toujours selon Le Progrès, c’est le poste maintenance (coût et disponibilité opérationnelle) qui aurait pénalisé ces véhicules. En guise d’alternative, le Sytral, fin connaisseur des autobus électriques bifilaires sur son réseau, se laissera-t-il séduire par le chant des sirènes des véhicules à batteries ? Affaire à suivre.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.