Lyon : des rames plus longues pour le métro Politique et réglementations Territoires

  © DR
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Jean-François Belanger

Le Sytral a expérimenté jusqu’au 30 juillet dernier, en conditions réelles, c’est-à-dire avec des passagers embarqués, de nouvelles rames de métro sur la ligne D. Cette expérimentation fait suite à d’autres essais préliminaires effectués de nuit pendant 18 mois sur le réseau. Ces nouvelles rames doivent répondre à la hausse de la fréquentation du métro qui a atteint 20 % entre 2009 et 2015 sur le réseau TCL.

A l’horizon 2019, le projet consiste à augmenter la capacité aux heures de pointe des lignes B (+ 40 %), D (+ 15 %) et A (+ 12 %).  Pour parvenir à ces objectifs, le Sytral, autorité organisatrice en compagnie de son délégataire, Keolis, ont donc expérimenté un train composé de 4 voitures contre 2 habituellement. Cette nouvelle composition, longue de 72 mètres, peut accueillir 750 passagers, soit le double de sa capacité habituelle.

Ces perspectives s’inscrivent dans le projet « Avenir Métro » du plan de mandat 2015-2020. La ligne D choisie pour ces tests en conditions réelles, enregistre 270 000 passagers au quotidien. Elle est actuellement exploitée grâce à un parc de 36 trains composés de 2 voitures, avec des fréquences de 2 minutes en heures de pointe et de 3 minutes en heures creuses.

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier