Linde n’est guère connue du grand public. L’entreprise munichoise, spécialiste des gaz industriels, concurrente d’Air Liquide et n° 1 mondial de l’hydrogène, entend pourtant jouer un rôle de premier plan dans le développement de ce carburant d’avenir et non polluant. Lors du Forum international des transports qui s’est tenu début mai à Leipzig, Linde et Toyota […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article