Visant le renouvellement du parc de TER diesel des régions, Alstom fourbit ses armes sur les solutions de motorisation alternatives. Parmi elles, la solution de l’hydrogène lui donne une longueur d’avance. Qu’aperçoit Jean-Baptiste Eyméoud, le directeur général d’Alstom France, dans ses jumelles? «  Les 1 200 rames diesel que la SNCF devra renouveler à partir de […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article