L’agglomération grenobloise ne fait pas mystère de ses ambitions de réduire ses émissions de CO2 le plus rapidement possible. Elle avait, à cette fin, commandé quelques bus hybrides diesel / électrique en juin 2014. Mais comme l’a rappelé un de ses représentants lors des RNTP 2019 à Nantes, c’était la dernière fois que le diesel […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article