Depuis le gain de son premier contrat en Europe en 2013, BYD n’a cessé de progresser pour devenir le premier constructeur de bus électriques en service, avec près de 700 véhicules. L’aboutissement des gros marchés urbains, en France, en Allemagne ou en Suède, ces derniers mois, pourrait bien changer la donne au fur et à […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article