Paris La colère monte d’un cran chez les autocaristes. Le 15 novembre, l’OTRE et la FNTV ont lancé un nouvel et dernier ultimatum à Anne Hidalgo. Les deux organisations professionnelles annoncent une mobilisation le 20 décembre, si «  la ville de Paris persiste à stigmatiser le transport routier par autocars  ». La FNTV demande à être reçue […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article