Dire que j’avais presque oublié le mode de fonctionnement politique de notre pays. Grave erreur. Voilà que le dossier des fameuses « lignes d’intérêt national » me renvoie directement au visage une vie politique marquée par les périodes « pré » et « post » électorales. La très évolutive immobilité sur ce sujet est en effet symptomatique de cette rythmique. Voilà […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article