Depuis la réforme de 1994, la Deutsche Bahn (DB), devenue entreprise privée aux mains de l’État, est en théorie confrontée à la concurrence. Dans les faits, celle-ci se développe lentement, surtout pour le transport des passagers. Présenté fin octobre, le rapport des fédérations Mofair (pour les passagers) et Nee-Güterverkehr (pour les marchandises) dénonce de nombreuses […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article