Les véhicules électriques sont perçus comme « neutres en carbone », ce qu’ils ne sont pas si on analyse le cycle de vie de la matière. Vis-à-vis du CO2, les moteurs Euro VI fonctionnant avec des carburants issus de la biomasse présentent un excellent bilan carbone, potentiellement meilleur que celui des véhicules électriques. Pas de jaloux! Attribuons […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article