Urbain Du 20 octobre au 22 novembre, quelque 900 affiches ont été apposées aux arrêts de bus et aux stations de tramway pour sensibiliser les usagers au problème de fraude, dont le coût est estimé à 2 millions d’euros sur le réseau TAG de transport en commun de la métropole grenobloise. «  Ah bon, c’est payant?  », […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article