Pas question pour moi de vous parler de la rentrée littéraire, je n’ai eu ni le temps, ni vraiment l’envie de me plonger dans tous les ouvrages aujourd’hui proposés à notre appétit de culture, si tant est que l’on puisse toujours le qualifier ainsi. J’aurais aussi aimé me passer d’un commentaire quelconque sur le vaudeville […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article