Nouvelles technologies Si, pendant des années, la communication des transporteurs est restée fidèle au vieil adage « pour vivre heureux, vivons cachés » , la vulgarisation du net a changé la donne. Désormais, ceux qui veulent se faire connaître n’ont que l’embarras du choix. RÉALISE en janvier dernier, un récent sondage de l’Ifop démontre que l’utilisation des […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article