Difficile aujourd’hui d’éviter le Japon. Au-delà du tremblement de terre et du tsunami, notre inquiétude porte davantage sur la catastrophe nucléaire qui frappe ce pays. À l’heure où le mot « durable » fait figure de nom commun dans tous les discours, il me paraît légitime de nous interroger sur sa réelle définition. Nous savons tous désormais […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article