Le programme « Green flow for Blue lights » mené conjointement par les sociétés Dynniq (fournisseur de services technologiques dans le domaine de la mobilité et de l’énergie) et KPN devrait en intéresser plus d’un. Sur le papier, l’idée est lumineuse: permettre aux véhicules de secours (et prochainement aux transports en commun) de faire passer les feux […]

Vous devez être abonné pour accéder au reste de l'article